Le Département de l’Isère crée une direction dédiée au Très Haut Débit

Pour accélérer le déploiement du Très Haut Débit (THD) sur l’ensemble du territoire isérois, le Département de l’Isère crée en octobre 2016 une direction « Aménagement Numérique Très Haut Débit », rattachée à la Direction générale des services.

Communication - événements

 

 

Pour accélérer le déploiement du Très Haut Débit (THD) sur l’ensemble du territoire isérois, le Département de l’Isère crée en octobre 2016 une direction « Aménagement Numérique Très Haut Débit », rattachée à la Direction générale des services.

 

La volonté de réussir au mieux cette phase opérationnelle et l’ambition de pouvoir proposer la fibre optique au plus tôt à tous les Isérois ont incité le Département à « réinternaliser » les missions qu’il avait un temps déléguées et à créer cette direction dédiée à la conduite du projet.

 

Depuis l’attribution fin avril 2016 de la délégation de service public (DSP) à SFR Collectivités, la desserte de l’ensemble de l’Isère en haut et très haut débit est entrée en phase opérationnelle. L’objectif et d’offrir à terme ce service à tous les Isérois.

 

« C’est aujourd’hui un point essentiel de la solidarité territoriale, et surtout une nécessité afin de permettre aux différents territoires d’attirer des habitants et des entreprises, quel que soient leur démographie ou leur relief », explique Damien Michallet, Vice-président du Département de l’Isère en charge de l’aménagement numérique.

 

La nouvelle direction de l’Aménagement Numérique Très Haut Débit, installée au 18 rue Fantin Latour à Grenoble, a plusieurs missions : assurer la mise en œuvre du projet, réaliser des travaux d’infrastructures, coordonner les différents marchés, les suivre et contrôler leur réalisation, en lien avec les acteurs opérationnels, les partenaires financiers, les collectivités et les usagers du service.

 

Composition de la direction (14 personnes avec Pascal Jolly, directeur attendu pour début janvier 2017) :
 

  • Une cellule opérationnelle de 7 personnes chargée du suivi des travaux du réseau structurant, des travaux de construction des locaux techniques (nœuds de raccordement optique) et de la réalisation de la desserte par le délégataire de maîtrise d’ouvrage.
     
  • Une cellule juridique et financière de 3 personnes chargée d’assurer le suivi juridique des marchés et des conventions et le suivi financier du projet.
     
  • Une cellule relations partenariales de 3 personnes chargée de la communication autour du projet et de l’animation des instances de pilotages avec les partenaires techniques et financiers et des relations contractuelles avec les collectivités et les autres maîtres d’ouvrages.