3 questions à Damien Michallet

07/12/2016

Institution

Découvrez l'interview de Damien Michallet, vice-président en charge de l'aménagement numérique du Département de l'Isère...

Damien Michallet, vice-président au Département de l’Isère en charge de l’aménagement numérique

 

Damien Michallet

Pourquoi est-il si important pour le Département de l’Isère de lancer le projet Isère Très Haut Débit ?

En terme d’aménagement numérique et de très haut débit, le Département de l’Isère est très en retard par rapport à d’autres Département voisins d’Auvergne Rhône-Alpes (Rhône, Drôme, Ain…) et a décidé d’accélérer ce calendrier pour plusieurs raisons. Déjà pour combler son retard afin d’apporter le très haut débit à 99 % du territoire isérois. Ensuite pour éviter la fracture numérique. Le Département de l’Isère va apporter la fibre optique à l’ensemble des particuliers, entreprises et collectivités, qu’ils vivent en ville ou en zones rurales. Rappelons que seulement 46 communes avaient pu bénéficier d’une couverture en fibre optique par des opérateurs privés dans le cadre d’une zone conventionnée. A savoir la Métro dans son périmètre de 2009, Vienn’agglo, la commune de Bourgoin-Jallieu et la commune de Voiron. Avec le réseau d’initiative publique très haut débit (RIP Isère THD), personne ne sera laissé sans perspective de raccordement. Enfin, cela permettra d’augmenter l’attractivité des territoires et de conforter l’implantation de nos entreprises en leur permettant de devenir plus compétitives.

 

Quel est le planning global ?

L’objectif est de desservir en très haut débit plus de 271 500  foyers, plus de 55 000 entreprises et sites publics d’ici 2021, et d’atteindre 99 % de couverture très haut débit en 2024, soient 480 communes de l’Isère hors zone conventionnée.

 

Quels sont les acteurs de ce projet d’envergure ?

Il s’agit d’un partenariat entre le Département de l’Isère, l’Etat, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et les 26 EPCI de l’Isère. La Délégation de service public (DSP) est confiée à SFR Collectivités depuis avril 2016. SFR Collectivités a pour mission la construction de la partie desserte du réseau et l’exploitation de l’ensemble pour une durée de 25 ans (réseau structurant, locaux techniques et desserte) alors que d’autres partenaires privés construiront le réseau structurant dans différents territoires de l’Isère : Axians*, Circet et Tutor.

 

*Axians (Territoires Isère Rhodanienne ; Bièvre-Valloire ; Sud-Grésivaudan ; Vercors ; Oisans), Circet (Territoires Haut-Rhône-Dauphinois ; Porte des Alpes ; Trièves ; Matheysine) et Tutor (Territoires Vals du Dauphiné ; Voironnais-Chartreuse ; Agglomération grenobloise ; Grésivaudan).